19 conseils pour améliorer vos newsletters

Vous avez lancé votre site internet et cherchez maintenant un moyen de fidéliser vos visiteurs et clients ? Le moyen le plus efficace : la newsletter ! Cependant, il est parfois difficile de savoir comment la gérer efficacement. Pas d’inquiétudes : on vous guide pas à pas dans l’exécution de cette nouvelle étape.

Tout le monde connaît ce phénomène des boîtes mails envahies par des newsletters en tout genre, que l’on n’ouvre pas toujours. Pour attirer l’œil, votre newsletter doit être attractive et intéressante, sinon, votre abonné s’en désinscrit ! Voici 19 conseils  pour éviter que cela ne vous arrive.

Conseil #1 – Choisir le bon outil

Avant de commencer, il faut trouver le moyen de partager votre newsletter facilement. Pour ce faire, beaucoup de logiciels existent. Deux des plus populaires en France sont SendinBlue et MailChimp. Les logiciels de création de sites web ont également, pour la plupart, développé des modules de gestion de newsletters plus basiques mais souvent bien conçus.

Les meilleurs logiciels fonctionnent très simplement, s’articulant autour de deux principales features : la gestion des campagnes et la gestion des contacts. Ils permettent d’éditer des modèles à partir de templates d’emails et d’envoyer de nombreux emails sans qu’ils soient considérés comme des spams. Les autres logiciels, moins connus mais tout aussi performants, possèdent des outils analytiques qui déterminent l’impact de votre campagne. Campaign Monitor World’s View, par exemple, vous permet de voir vos abonnés ouvrir le mail en temps réel n’importe où dans le monde.

[sc name= »SendinBlue – Big »]

Conseil #2 – Déterminer la cible

Selon l’activité que vous gérez, selon les contenus que vous voulez promouvoir, votre newsletter sera différente. Elle peut prévenir vos clients de la sortie d’un nouveau service que vous offrez, ou de la mise à jour d’un service existant ; faire de la pub pour des offres, des avant-premières, des promotions. La question à toujours se poser est celle-ci : que voulez-vous faire avec cette newsletter 

Vos abonnés ont choisi de recevoir vos emails.Ils doivent être votre priorité. Pour cela, apprenez à les connaître, pensez à eux quand vous créez votre newsletter : qu’est-ce qui les intéresse ? Que voulez-vous partager avec eux ?

Pensez également au langage que vous utiliseriez si vous aviez une vraie conversation avec eux. Une newsletter doit avoir un ton amical, le ton détendu des communications par internet. Écrivez comme vous parleriez : de cette façon, votre newsletter sera plus simple et plus rapide à rédiger.

Conseil #3 – Décider du format

Il faut vous poser les questions suivantes pour pouvoir décider de votre format :

  1. À quoi va ressembler votre newsletter ?
  2. Comment allez-vous la construire ?
  3. Quel type d’email client voulez-vous ?
  4. Désirez-vous l’option « ouvrir la page sur internet » ?
  5. Sur quels types d’appareils voulez-vous que vos emails soient lisibles ?
  6. Vos emails apparaîtront-ils différemment selon que l’on soit sur portable, tablette ou ordinateur ?

N’hésitez pas à vous renseigner sur les autres newsletters. C’est une bonne façon de se faire une idée, et de se décider pour ce qui est bon pour vous et votre public. Pensez à celles que vous préférez, ou rendez-vous sur des sites comme Really Good Emails pour trouver des idées. Et bien sûr, nous vous invitons à prendre connaissance des multiples articles publiés sur La Fabrique qui traitent de ce sujet !

Conseil #4 – Rester focus

Vous pouvez soit adopter le style de votre entreprise, soit proposer quelque chose de plus créatif. Assurez-vous cependant que votre newsletter ne contienne pas trop d’informations : évitez d’inclure trop de liens, de trop vous éparpiller. <Restez concentré sur le message à faire passer.

Conseil #5 – Personnaliser votre email

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de rester simple ! Néanmoins, il n’y a rien de plus important que de voir votre identité, celle de votre entreprise et la visée de votre message en un seul coup d’œil. Donnez à vos newsletters un cachet.

Conseil #6 – Ajouter des titres de section

Les en-têtes et les titres sont cruciaux, mais difficiles à maîtriser. Gardez toujours en mémoire ce qui attire votre attention quand vous cherchez un site ou une newsletter. Si un article est excellent, mais que son en-tête ne vous plaît pas, vous allez en toute logique l’éviter. L’en-tête est donc aussi important que le contenu.

Conseil #7 – Ajuster l’en-tête

L’en-tête apparaît sur tous les emails que vous envoyez. Il doit donc être parfait. Il est obligatoire d’y faire apparaître le nom de votre marque ou votre logo, pour que le lecteur sache immédiatement de qui provient l’email.

Votre en-tête doit toujours visuellement rappeler les valeurs de votre entreprise, et provoquer une réaction émotionnelle chez le lecteur… un peu comme un cadeau bien emballé !

Conseil #8 – Ne pas négliger le pied de page

Le pied de page est aussi important que l’en-tête. Sans lui, votre page ne paraît pas complète, comme s’il manquait quelque chose. Le lecteur s’attend à y trouver vos informations de contact : grâce au pied de page, il est plus facile de partager la newsletter (dans son intégralité ou seulement en partie) avec des amis par email et via les réseaux sociaux. N’oubliez pas d’inclure un lien de désinscription ! Il est bien plus sympathique d’avoir cinquante personnes engagées sur votre site et votre newsletter, que d’en avoir cinq-cents qui ne font que jeter l’email d’une newsletter qui ne les intéresse pas ou plus.

Conseil #9 – Ajouter des images

Une newsletter qui ne comporte que du texte est le plus souvent ennuyeuse. Les images améliorent la communication avec vos abonnés. Vous avez de bonnes photos d’événements, des membres de votre équipe ou de produits hors du commun ? N’hésitez pas à les ajouter !

Choisissez les photos qui vous représentent le mieux, vous et votre entreprise, et améliorez-les un peu sur Photoshop. Au mieux, faites appel à un graphiste.

Certaines entreprises ajoutent des vidéos, mais c’est un procédé particulièrement compliqué, techniquement. Pensez toujours au public que vous visez et aux supports qu’ils préfèrent.

Conseil #10 – Générer de l’attente chez vos inscrits

Les communications que vous envoyez n’ont pas forcément besoin de concerner des produits déjà lancés ou des réalisations. Cela peut rapidement lasser vos abonnés. Pour varier votre contenu, ne parlez pas que du passé, mais abordez l’avenir. Partagez les rêves et les espoirs que vous avez pour votre entreprise. Si vous êtes en train de développer un nouveau produit, partagez le récit de votre expérience, qu’elle soit bonne ou mauvaise, à vos lecteurs. Assurez-vous de toujours faire en sorte que leur intérêt soit aussi important qu’au premier jour.

Conseil #11 – Raconter une histoire

Partager l’histoire de votre entreprise ou de votre projet en cours permet aux gens de pouvoir s’impliquer un peu plus dans ladite histoire. C’est dans la newsletter qu’ils trouveront les informations pour savoir comment s’y prendre. À vous de trouver la plus imaginative des façons de raconter cette histoire… Personne n’a dit qu’une newsletter ne devait être composée que d’une froide liste de liens !

Conseil #12 – Garder un oeil sur les données de performance

Si vous avez choisi un logiciel comme MailChimp ou SendinBlue, sachez que ces logiciels donnent de nombreuses informations sur la façon dont évolue votre newsletter. C’est en analysant de près la performance de vos campagnes que vous pourrez vous faire un véritable avis sur ce qui marche et ce qui ne marche pas. Attention cependant à ne pas en faire une obsession. Utilisez votre instinct pour vous guider, la pratique vous montrera ce qui est bien ou non.

Conseil #13 – Encourager les inscriptions à votre newsletter

Il y a plusieurs moyens de faire parler de votre newsletter, et c’est à vous de tous les exploiter au mieux. Partagez-la sur les réseaux sociaux, et ajoutez toujours un lien pour s’y inscrire à la fin de vos contenus. Arrangez-vous pour que cette inscription se fasse simplement et rapidement, ou votre futur abonné se découragera.

Conseil #14 – Etre convaincant

Vous devez croire dans ce que vous écrivez ! Si vous n’y croyez pas, votre abonné n’y croira pas non plus. Vous devez être convaincant.

Conseil #15 – Encourager les feedbacks

Les newsletters sont souvent un moyen de communication… à sens unique. Cependant, une communication digitale devrait toujours se faire dans les deux sens. Ainsi, vos abonnés restent impliqués. Ajoutez des liens pour la concurrence, ou demandez des retours. Avec le temps, vous allez remarquer la création d’une communauté, et les messages que vous enverrez concerneront des semblables, non plus des inconnus.

Conseil #16 – Etre curieux et inspiré

Cherchez toujours ce que vous pourriez ajouter de plus intéressant. Marquez les pages qui vous intéressent, notez des citations, prenez des photos, écrivez sur vos expériences. Faites de votre mieux, ne donnez pas l’impression que vous ne partez de rien.

Conseil #17 – Etre régulier

Certaines personnes attendent votre newsletter, et parfois avec impatience ! C’est la régularité de vos contenus qui créé ce phénomène. Mais ne choisissez pas une fréquence d’envoi trop rapprochée, sous peine de transformer vos newsletters en spams pour de nombreux inscrits.

Conseil #18 – Donner en retour

Ne vous contentez pas d’informer vos inscrits sur votre entreprise, sur votre activité ou sur vos partenariats. Il faut leur en donner plus. Ils ne sont pas bête et savent que la finalité d’une newsletter est la plupart du temps promotionnelle.
Il n’y a pas de problème à faire votre pub, du moment qu’ils sont d’accord avec ça, mais ajoutez d’autres choses, comme votre soutien à des causes et associations diverses, ou à d’autres entreprises. Ils vous le revaudront peut-être par un retour de faveur.

Un dernier conseil : Tester !

Comme pour toute création, il faut toujours tester avant de proposer au public. Vous êtes le meilleur sujet pour tester votre newsletter : envoyez-la sur votre propre boîte mail, puis essayez de l’ouvrir sur différents services de messagerie, sur différents navigateurs et différents supports. C’est ainsi que vous pourrez prévisualiser tous les défauts de vos messages, comme une mauvaise tournure de phrase, une image qui n’apparaît pas ou qui est de mauvaise qualité, des difficultés d’envoi.

Nous sommes arrivés à la fin de cet article. Vous avez désormais toutes les clés en main pour créer la newsletter parfaite. À vous de jouer !

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







>